Learning Collaborative Measurement Project Summaries
Project summary
7 January 2022

« Protégeons la fille »

Author: Rebecca Justus
Published by: Social Norms Learning Collaborative

Organisations impliquées

Girls First Fund ; Girls Not Brides

Sommaire

Le mariage des enfants constitue un obstacle majeur pour l’avenir des filles dans la Province de Tanganyika et plus précisément à Kalemie rural dans les villages de Tabac Congo, Kibanga et Kasambondo réputés à cette pratique. Les bénéficiaires directs de ce projet sont les filles à risque, celles ayant été mariées mineures ainsi que les filles mariées avant l’âge adulte. Pour atteindre les objectifs fixés, dans le but de produire les résultats escomptés, le projet met en action la méthodologie active et participative qui implique les animatrices filles et femmes du CEDAMEDI asbl engagées au personnel à temps plein et partiel, les leaderships communautaires avec le pouvoir qu’ils exercent à la population, ils ont adhéré à l’initiative et contribuent à mettre fin à cette gangrène communautaire. Les parents et membres des familles de bénéficiaires à leur tour contribuent à mettre en pratique les acquis du projet car ils ont compris les dangers du mariage des enfants et renoncent actuellement aux habitudes qui favorisent ce fléau dans les familles et dont les filles en payent le prix. La lutte avance d’une manière progressive avec quatre stratégies du premier plan d’action pouvant nous pousser aux résultats attendus.

Normes sociales d'intérêt

Certains gens dans notre champ d’action disent que pour raison de virginité il faut marier une fille mineure qui est encore digne selon la coutume et la culture ; d’autres pensent que la source de revenu pour la famille doit venir de la dot amenée à la fille quel que soit son âge ; les gens croient que plus qu’on garde une fille à la maison plus qu’elle devienne une charge pour la famille donc il faut la précipiter au mariage ; les autres pensent que pour atteindre un grand nombre d’enfants comme la coutume l’oblige, il faut que la fille soit mariée bien avant l’âge adulte ; il y a ceux qui croient que la fille constitue un objet de compensation ou monnaie de change pour régler les différends qui opposent les familles sans faire allusion à l’âge de celle-ci.

Comportements d'intérêt

Les jeunes filles des villages de notre champ d’action se marient à l’âge mineur; les jeunes filles demeurent victimes de la discrimination et ne profitent pas des mêmes avantages que les garçons; les jeunes filles mineures tombent facilement enceinte par manque d’éducation sexuelle; les jeunes filles mineures se lancent à la prostitution suivant l’influence du milieu; par crainte d’être appelée retardée au mariage, la majorité des jeunes filles se précipitent au mariage à un très jeune âge; un nombre important des jeunes filles deviennent filles mères à bas âge; les lourdes responsabilités de la famille incombent aux filles mineures mariées avant l’âge.

Principales conclusions à ce jour

Plus ou moins 80% des leaderships communautaires sont sensibilisés et mobilisés sur la lutte contre le mariage des enfants ; Au moins 200 jeunes filles sont sensibilisées sur les conséquences de mariage des enfants ; Plus de 50 filles renoncent au mariage des enfants et poursuivent les études scolaires ; 80% des habitants rendent témoignage sur l’impact positif du projet aux villages.

map

Back to the "Map of social norms-focused interventions and research"

Back to the map