Learning Collaborative Measurement Project Summaries
Project summary
13 August 2021

Projet Promotion de la Santé et des Droits Sexuels et Reproductifs (PSDSR)

Author: Rebecca Justus
Published by: Social Norms Learning Collaborative

Organisations impliquées  

Ambassade des Pays Bas près le Bénin; le gouvernement Canadien; Association Béninoise pour la Marketing social et la communication pour la santé (ABMS); Association Béninoise pour la Planification Familiale (ABPF); Afric’ Mutualité; GRASID ONG; Sia N’son

Sommaire

Membre du consortium SDSR, CARE Bénin Togo intervient dans les zones sanitaires Lokossa-Athiémé (L.A), Aplahoué-Dogbo-Djakotomey (A.D.D) et Djougou-Copargo-Ouaké (D.C.O) dans le cadre du projet PSDSR. Ce projet a pour cible les jeunes qui ont entre 10 et 24 ans. Ce projet a trois objectifs généraux que sont : OG1 : les jeunes filles et garçons, ainsi que les femmes et les hommes, dans les zones d’intervention du projet jouissent de leur droit à la santé reproductive ; OG2 : les jeunes filles et les garçons dans les zones d’intervention du projet jouissent de leurs droits sexuels ; OG3 : le mécanisme multisectoriel de coordination SRAJ est fonctionnel pour atteindre ces objectifs, plusieurs activités sont prévues et seront exécutées selon une approche multisectorielle à divers niveaux et dans les différentes zones sanitaires. La stratégie de mise en œuvre de ces activités sera basée sur l’empowerment des jeunes et des femmes et le marketing social, et sera dirigée par les cibles elles-mêmes afin de développer et d’offrir un ensemble de services d’éducation et de soins de santé adaptés aux adolescents et aux jeunes filles comme garçons. La mise en œuvre du projet a consisté à l’identification des normes socio-culturelles de chaque localité ou zone d’intervention. Une fois les normes identifiées, la stratégie adoptée par CARE pour adresser ces normes est la conduite des dialogues réflectifs à base d’histoire de vie collectées dans la communauté et structurées de manière à faire ressortir des différentes composantes de l’ESC. Ces dialogues sont conduits par les jeunes pour les jeunes. Par ailleurs, afin de susciter le changement de paradigmes de l’environnement vis-à-vis des normes socio-culturelles défavorable à la jouissance des droits sexuels et reproductifs par les jeunes, les interventions ciblent également les leaders religieux, les chefs traditionnels, les autorités locales, les parents, et les agents de santé.

Normes sociales d'intérêt

Les méthodes contraceptives sont mauvaises pour la santé ; Les jeunes ne doivent pas avoir accès aux méthodes contraceptives ; Une femme sous toit conjugal doit se battre pour subvenir aux besoins du ménage ; Il ne faut pas parler de la sexualité avec les enfants ; Les jeunes filles utilisatrices des méthodes contraceptives sont stigmatisé et sont traités de dépravés par les communautés ; Le mariage forcé est utilisé comme stratégie pour sauver la famille du déshonneur d’une grossesse précoce et d’une supposé vie de débauche de la jeune fille ; Une femme sous toit conjugal doit soumission totale et doit être sans voix dans le ménage

Comportements d'intérêt

Déficit de communication entre les parents et enfants sur la sexualité ; La discrimination du sexe féminin par rapport au sexe masculin ; Le mariage précoce des enfants ; La stigmatisation des adolescentes utilisatrices de méthodes contraceptives ; Le mauvais accueil des jeunes désireux d'utiliser les méthodes contraceptives par les agents de santé

Principales conclusions à ce jour

Les jeunes ont amélioré leur connaissance en matière de droits et santé sexuelle et reproductive ; Les agents de santé accueillent mieux les jeunes dans les centres de santé ; Les parents sont de plus en plus ouverts au dialogue avec les enfants sur les questions de sexualité ; La prévalence des grossesses précoces en milieu scolaire et d’apprentissage a significativement diminué

map

Back to the "Map of social norms-focused interventions and research"

Back to the map