Learning Collaborative Measurement Project Summaries
Project summary
18 November 2021

Programme Jeune S3

Author: Rebecca Justus
Published by: Social Norms Learning Collaborative

Organisations impliquées

Ministère des affaires étrangères et de la coopération Pays bas; Association Béninoise pour la Planification Familiale; Direction départementale de la santé ; SWISS TPH; Cadre coexiste du dialogue inter religieux de l'alibori; Les associations de jeunes; PSI Europe; Association Béninoise pour le Marketing social et la communication pour la Santé

Sommaire

Le programme Jeune S3 (santé, sexualité, et sécurité) est un programme mis en œuvre dans quatre pays d'Afrique, à savoir le Bénin, la République Démocratique du Congo (RDC), la République centrafricaine, et le Cameroun. C'est un programme mis en œuvre par le ministère des affaires étrangères et de la coopération des pays bas et mis en œuvre par un consortium dont le lead est Cordaid. Ce programme cible les jeunes de 10 à 24 ans avec un focus sur les jeunes vulnérables de 10 à 19 ans. Jeune S3 a pour objectif de faire en sorte que les jeunes y compris les populations les plus marginalisées et les plus vulnérables en particulier les filles de 10 à 14 ans soient capables de faire des choix éclairés concernant leur santé sexuelle et reproductive et que leurs DSSR soient respectés. Au Bénin, le projet est mis en œuvre dans les zones sanitaires de Banikoara et de Kandi. Ce programme porte est basé sur une approche multisectorielle et comporte quatre voies de changement: 1) la voix et la participation significative des jeunes dans les instances de prises de décision; 2) améliorer les connaissances et les compétences des jeunes en DSSR; 3) offre des services adaptés aux jeunes dans un cadre favorable; 4) la création de l'environnement favorable et le respect des droits des jeunes en DSSR. Jeune S3 couvre la période de Mai 2017 à Décembre 2020.

Normes sociales d'intérêt

La jeune fille doit avoir sa deuxième règle chez son mari ; La femme doit avoir des enfants de sexe masculin, c'est le garçon qui est enfant ; La virginité est le socle de l'honneur de la famille ; L'utilisation des méthodes contraceptives est réservé aux femmes en couple ; La fertilité de la femme est un signe de prospérité pour la famille ; Une fille bien éduqué ne parlent pas devant les hommes ; Le sexe est tabou, on n'en discuté pas, il ne fait pas discuter du sexe avec les enfants

Comportements d'intérêt

Pas de dialogue parent-enfants sur la sexualité et les droits des enfants en général ; Le manque de soutien social, financier de la communauté aux femmes et surtout aux filles ; Les cas de mariage précoces orchestré par les leaders religieux ; La non utilisation des méthodes contraceptives par les jeunes filles; les comportement sexuels à risque chez les jeuns ; La déscolarisation et la déperdition scolaire des filles

Principales conclusions à ce jour

Près de 150 leaders religieux engagés et qui mènent des activités de promotion de dialogue parent enfant sur les DSSR; Près de 35 000 parents sensibilisés sur les DSSR des jeunes par les leaders religieux ; Près de 400 jeunes qui sont impliqués par les messes religieux dans la mise en œuvre des activités à l'endroit des parents ; Le changement d'attitudes des agents de santé en matière offre de service aux jeunes ; Près de 10 000 jeunes ont suivi des séances d'éducation complète à la sexualité selon l'approche cohorte; Près de 4 000 jeunes qui ont adopté des méthodes contraceptives modernes pour se prémunir contre les grossesses non désirées; près de 100 sont formés sur le plaidoyer et le leadership; La mise en place de deux plates formes multi acteur d'éveil pour le soutien à la mise en oeuvre des activités des jeunes

map

Back to the "Map of social norms-focused interventions and research"

Back to the map